Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
One Comment

Multijoueur Épisode 5 - En direct ce soir à 20 heures!

[Balado] Multijoueur Épisode 5 – La distribution des jeux vidéo – En direct ce soir à 20 heures!

Pour la balado de ce soir, un trio incomparable de joyeux lurons, composé de Bruno-Pierre Campeau, Moustafa Chamli et Jonathan Lemonde, sera à la barre pour parler d’un sujet qui brûle autant qu’une lumière de Noël: Les différentes manière de distribuer des jeux vidéos, le digital ou la copie physique?

Vous pourrez naturellement participer avec les animateurs via la salle de chat interactive, via twitter en utilisant le hashtag #multijoueurlive ou en nous écrivant un courriel à multijoueur@geekbecois.com. Vous pourrez aussi suivre l’épisode sur notre site ou sur notre chaine Twitch.tv!

C’est un rendez-vous, ce soir, à 20 heures!

Notre balado

Visionnez directement sur le site de Twitch TV et sur notre chaîne virtuelle!

Pour intéragir avec nous durant la balado

  • http://www.facebook.com/profile.php?id=100003407225932 Neha

    Ce qui me semble impartont dans la nuance apporte9e entre sympathie et empathie, c’est la notion de since9rite9.La sympathie peut eatre tre8s factice. On ne peut pas tricher avec l’empathie.Un psychologue, ou psychiatre, se doit d’eatre e0 distance, et neutre ; son rf4le est un effet miroir, re9ve9lateur de la propre pathologie du patient. De l’empathie, ou meame de la sympathie ne feraient que retarder le processus de compre9hension. Un jeu, pervers, f4 combien, consistant e0 donner e0 diffe9rents individus ce qu’ils recherchent avec un total de9sinvestissement de soi-meame, ne peut qu’engluer celui/celle qui s’y investit dans un vide astral.En effet, la relation humaine, la vraie, consiste avant tout e0 traiter l’autre comme un eatre sensible, doue9 d’intelligence et de raison, et aussi d’e9motions.Tout acte de quiconque et quel qu’il soit envers autrui en lui de9niant cette chaleur le0, intrinse8que e0 l’homme, est mortife8re, sur celui qui le subit, mais e9galement sur celui qui le commet.Il suffit alors de lire L’espe8ce humaine de Robert Antelme, pour s’en convaincre, et s’en garder.La gravite9 de ce commentaire-le0 est lie9e e0 ce que je lis sur la toile, aux manipulations observe9es, et e0 l’effroi qui , de ce fait, m’e9treint.